L'Aéronef et The Link Productions présentent :

ATARI TEENAGE RIOT + MANU LE MALIN

Electro . Hardcore

DAVID ASKO (FR)

Electronic . Underground

  • ATARI TEENAGE RIOT (Deu)
    Electro . Hardcore

     

    Dans le domaine des fouteurs de baffes, Alec Empire et ses activistes de choc peuvent être considérés parmi les plus puissants observés depuis 30 ans. Avec cette esthétique hardcore, signée Atari Teenage Riot, ces anarchos très doués suggèrent un assortiment de beats ultra rapides, de très violentes ponctions de noise, punk, hardcore et métal par dessus lesquelles ils scandent leur urgence. Mine de rien, le groupe a collaboré avec Rage Against The Machine (le titre Rage), Slayer, the Arsonist et même Nine Inch Nails, les deux groupes ayant fait une tournée énorme et cultissime pour la sortie de Fragile pour NIN et de 60 seconds Wipeout pour ATR…

     

    Les Beasties Boys ont sorti les albums d’ATR sur leur label aux USA, où ils ont un public de fans inconditionnels ainsi qu’au Japon, et leur musique a été utilisée dans de nombreux films. Mais il n’y a pas que la musique qui transparaît dans ATR. Car ils ont des choses à dire. Ayant une haine farouche contre l’extrême droite allemande bien servie par les skin-heads dans les 90’s, ils vont s’attirer les foudres de ce milieux avec des titres comme Deutschland Has got To Die, Hetzjagd auf Nazis ou encore Burn Berlin Burn. Sans oublier les pochettes d’albums qui énoncent la couleur sans détour.

    Dans la même veine :

    RATM – NIN – Ministry

  • MANU LE MALIN (Fr)
    Indus . Hardcore

    Depuis plus de 20 ans, Manu Le Malin est un pan à lui seul de l’histoire de la techno. Sur tous les fronts depuis l’émergence de la rave en France au début des années 90, Manu incarne le hardcore français. Réputé dans le monde entier, il est un des plus importants représentants de la scène underground et règne chaque année sur les grands festivals comme en club. Assurant avec une énergie et un style unique chacun de ses passages, Manu trimballe ses tatouages et ses vinyles avec toujours la même fougue. Grande gueule au coeur tendre, Emmanuel Dauchez possède un parcours fascinant qui l’a mené vers les plus belles fêtes techno, des projets excitants et des rencontres fructueuses : un documentaire prévu en 2017, un binôme avec un autre parrain de la rave sous l’avatar W.LV.S (avec Electric Rescue), la programmation annuelle d’une scène hardcore sur Astropolis, un autre projet techno sous le nom de The Driver, des collaborations avec l’artiste visuel Benalo et des disques sur F-Com, Palindrome, une prestation avec un orchestre symphonique et la liste est encore longue. Manu fait tout simplement partie de ces producteurs français incroyables et iconiques. Personnage sans équivoque à l’intégrité inchangée depuis ses débuts, Manu est un activiste passionné et passionnant, une référence.

    Dans la même veine :

    Micropoint . Ingler . Heretik System

  • DAVID ASKO (Magazine Club, Timid Rec, Lille)
    Spécial Indus Set

    Plus de 20 ans qu’il parcourt la planète (Chine, Japon, Canada, Mexique, Europe, Russie …) pour diffuser sa musique résolument underground. C’est un artiste hybride, un enfant de la « RAVE », un peu fou et passionné de musique au sens large. David Asko fait partie de ces dj qui ont connu le début de la musique électronique en France. Fin technicien, ses sets sont une aventure unique, un voyage entre techno aux basses lourdes et sonorités sombres tintées de synthés « Rave ». Dj, producteur, promoteur, directeur artistique, David est un artiste complet, un créatif qui n’a cessé de se renouveler au fil des années. Il est aujourd’hui résident du Magazine Club à Lille, club à la programmation internationale ou il invite la crème de la musique électronique (Derrick May, Robert Hood, Green Velvet, Dave Clarke, Vitalic, Jeff Mills, Len Faki, Laurent Garnier, The Hacker, Agoria, Marcel Fengler, Manu Le Malin, Chris Liebing, etc.). Depuis plusieurs mois, David a repris le chemin du studio et prépare 2 Ep pour février 2017.

    Dans la même veine :

    Vitalic – The Hacker – Aphex Twin