GEOLE EN RÉSIDENCE

  • Du 21 au 26 janvier 2018 + du 26 février au 2 mars 2018

     

    L’Aéronef ne se contente pas de donner aux artistes des occasions de jouer en public. L’association s’attache aussi, dans les quelques interstices laissés par son planning de concerts, à accueillir des groupes pour des séances de travail et création et des temps de résidence (ces temps ne sont pas ouverts au public).

     

     

     

    Geôle est l’histoire de Victor, un condamné à la perpétuité. Il est envahi par des sons, des voix, une surtout, celle de son double, la version sombre de son moi. Il y a un Victor larmoyant et l’autre rempli de rage, un Victor coupable et l’autre innocent, mais les frontières ne sont pas si intangibles entre les deux personnalités. Elles dialoguent, s’attirent et se repoussent, pactisent ou se combattent. Ces voix, ces mots, qui résonnent sous le crâne de Victor, s’écoulent, s’échappent de lui, parfois. Ils se répandent dans les coursives provoquant la colère des matons.
    Un plateau nu. Un acteur. Son corps et sa voix s’emparent des mots de Claude Lucas. Deux musiciens. Cette musique est aussi bien voix intérieure du personnage en accord ou discordante avec son état, que le chaos sonore qui habite cette prison.
    Ni théâtre, ni concert, une performance …

     

    Victor : Maxime Sechaud
    Guitariste : Olivier Lambin (Red)
    Percussionniste : Erwan Frélaut
    Création lumière : Brice Nougues
    Création Musicale : Olivier Lambin, Erwan Frélaut
    Mise en scène : Jacques Sechaud

     

    Production : L’Aéronef (Lille), La Rodia (Besançon), La Nouvelle Aventure avec l’aide de la Malterie (Lille), de Zoone Libre (Lille), du Théâtre de l’Aventure (Hem).