JUVENILES (Fr)

Synthpop

IL EST VILAINE + AZUR (FR)

Electro

  •  

    JUVENILES

    Après des débuts éclairs et la sortie d’un EP We Are Young sur le label Kitsuné en 2011, leur premier album Juveniles a vu le jour en 2013. Depuis, le groupe a beaucoup tourné, en France, en Europe, en Chine, en Asie et en Amérique du Sud. Multipliant les collaborations avec Yuksek, Helen Feng, Joakim… Le groupe Juveniles est aujourd’hui totalement incarné par son leader, Jean Sylvain, ce dernier symbolisant magnifiquement par ses airs de Peter Pan, le nom et le concept que ce groupe révèle. Avec Without Warning, second opus qui sortira début 2017, Juveniles signe un album dans lequel il a su transmettre toute sa puissance artistique et créatrice. Il ne reste plus qu’à s’approprier cette synthpop élégante et sacrément dansante.

    Nouvel album : Without Warning, sorti le 24/03/17
    Dans la même veine :

    Chromeo – Yuksek – Parcels

  • IL EST VILAINE

    Une petite statue, dernière sortie en date pour Il Est Vilaine (octobre 2016). 45 tours aux influences exotica, nowave, rockabilly qui rend un hommage au maître du genre, le dieu électrique Alan Vega. Disque juke-box, façon deux salles – deux ambiances : Face A, une rencontre éthylique entre Alain Kan et Martin Rev dans un sous-sol de Malakoff. Face B vous dansez nu sur le sable au beau milieu d’une rave party exotica au Mexique. En live : MPC, synthés, guitare, voix et FX. Efficace, électronique et dancefloor.

  •  AZUR

    Sensorielle et hypnotique, la musique d’AZUR relève d’une communion sans limites, à corps perdu avec l’infini et l’astre solaire. Fraîchement signé sur le label Bon Temps records, le premier opus du lillois détonne par la maîtrise de ses tracks électroniques garants d’un éternel été.

    Derrière la mécanique rigoureuse et bien huilée, les rythmes hypnagogiques et les clins d’oeil tropicaux des titres Pointe à Pitre, Solarium et Scaramanga se conjuguent étrangement plaisirs d’été, mélancolie et inquiétante étrangeté.

    Une invitation au voyage introspectif et au laisser-aller auxquels on ne peut répondre que par l’affirmative.