MY BRIGHTEST DIAMOND (USA)

Pop . Indie

IAN CHANG (USA)

Abstract . Drum

  • Peu de gens sur terre sont capables d’être à la tête d’un groupe de rock, de chanter la Troisième Symphonie de Górecki, de mener une fanfare de rue au Sundance festival et de composer un opéra baroque, tout cela en un mois… Shara Nova – plus connue sous le pseudonyme My Brightest Diamond – en est capable.

    Sa carrière aux multiples facettes en tant que My Brightest Diamond, qui a commencé avec un disque de rock indépendant acclamé, reflète son voyage dans le monde des arts de la scène. This Is My Hand, son quatrième album, marquait en 2014 un retour à la musique rock, assuré par sa maîtrise de la composition et une nouvelle exploration dans l’univers électronique.

    4 ans plus tard, voici Shara de retour avec l’EP Champagne, coproduit par The Twilite Tone (Gorillaz, Kendrick Lamar…). Si certains ont pu y goûter déjà en live à l’occasion de son passage à la Philharmonie de Paris en avril (invitée par Dominique A !), c’est dans nos têtes que trotte cette électrique ritournelle, « comme les bulles de champagne, personne ne peut arrêter ce qui arrive… But I know how to float in gravity…» en attendant le 20 novembre ! Dans ses valises ce soir-là, un album annoncé pour l’été, A Million And One, nouvelle aventure discographique en toujours belle compagnie : Earl Harvin (batterie – Tindersticks, The The) et Vincent Taurelle (claviers – Air, Tony Allen)

    « Au croisement du rock indépendant et de la musique classique… Flottant entre pop orchestrale et folk-rock baroque avec autant de majesté que de vivacité, la musique de My Brightest Diamond, rehaussée par la voix en cascades de Shara Nova, a tout l’éclat d’un joyau rare » Jérôme Provençal

     

    Dans la même veine :

    Sufjan Stevens – Cat Power – Kate Bush – Emilie Simon