Les 5 et 6 novembre

RENOIZER EN RÉSIDENCE

  • L’Aéronef ne se contente pas de donner aux artistes des occasions de jouer en public. L’association s’attache aussi, dans les quelques interstices laissés par son planning de concerts, à accueillir des groupes pour des séances de travail et création et des temps de résidence (ces temps ne sont pas ouverts au public).

     

    Renoizer fait voler en éclats les briques électro et dubstep trop lisses et uniformes du genre à grands coups de masse et de beats” Raphaël Duprez, Indiemusic.fr

    Véritable amoureux de grain et textures rugueuses, Renoizer est un adepte des grosses basses qui tâchent.
    A la fois sound designer, compositeur et ingénieur du son, il oscille entre hip-hop instrumental gras, Bass music, Synthwave et Electronica.
    On retrouve dans son ADN des fragments d’artistes comme Lorn, Clark ou Amon Tobin, tant dans l’approche inclassable des personnages que des sonorités exprimées.

    C’est sur scène qu’il se fait repérer en faisant partie de la sélection “electro” des iNOUïS du Printemps de Bourges de 2017, suivi du Crossroad festival puis des Bars en trans.

    Son live est une réelle expérience audiovisuel, il raconte l’histoire d’un être évoluant jusqu’à maturité. Une métamorphose abstraite sublimé par les visuels de l’artiste Julien Appert, mêlant matière brute et corp humain.

    Après l’ep “Primal” sorti 2017 sur Abstrakt Reflections (ARG).
    Renoizer fait sa rentrée 2018 avec “Unsafe”, offrant une douce brutalité au label Lillois “Enlace record” (FR).