SUNDAY HAPPY FUNDAY #18 (Spécial Cover)

  •  

    Au programme de cette journée gratuite, familiale et anti-télé :


    10:30 Ouverture des portes et café
    11:00 Karaokay Monday
    12:00 Brunch en musique : Cover Me
    14:30 Blind test
    12:00 > 16:00 Ateliers pour les enfants
    16:00 Goûter-concert : Okay Monday

     

    Parce qu’une journée qui commence en musique ne peut que bien se terminer. Parce qu’il est prouvé que laisser aller ses cordes vocales à la mélodie allonge la durée de vie, même si on chante faux. Parce qu’on peut aussi pousser la chansonnette dans sa tête si on est timide, ou tout simplement prendre plaisir à écouter les autres. Pour toutes ces raisons, et aussi parce que comme le disait le célèbre philosophe Thimotée Gustave « plus on est de fous, plus on rit », venez chanter avec nous au prochain Sunday Happy Funday.
    Une édition spéciale cover (reprise en français) qui démarrera par un Karaokay. C’est exactement comme un karaoké classique, les paroles défilent sur un écran en même temps que la musique, sauf qu’au lieu d’une bande son toute faite, c’est le groupe Okay Monday qui joue les morceaux en live.
    Le midi, c’est le collectif Sporting Club Selectas qui prendra le relais aux platines : quand la reprise dévoile des plaisirs inconnus du titre original, c’est un art suprême, c’est 100% vinyle et assurément dancefloor, c’est Cover Me!
    Et on retrouvera Okay Monday en milieu d’après-midi pour le traditionnel goûter-concert, après moult ateliers et activités pour les enfants pendant que les plus grands se prélassent au blind-test (ou au bar…).

     

    Nouvel album : I Love You Keep Driving (nov 2017) › Lire la chronique ▾

    OKAY MONDAY
    I Love You Keep Driving
    (62TV Records)
    Sortie prévue en novembre 2017
    En concert chez nous le 29/10

     

    Jadis, on les imaginait en éternelles gloires locales, d’abord sous le nom de Marvin Hood puis sous celui d’Okay Monday. Resserrée en trio, la formation nordiste, toujours pas prophète en son pays, bénéficie du soutien de l’éminent label belge 62TVRecords (Papas Fritas, John Wayne Shot Me, Italian Boyfriend…). Ce coup de pouce bienvenu devrait (enfin !) populariser des chansons qui, justement, ne jurent que par la pop, des Sneetches à Weezer. Autrement dit, des chansons sur-vitaminées, jouées pied au plancher et ornées de claviers malins et de guitares tranchantes. On concède que la voix très, très haut-perchée d’Aurélien Gaïnetdinoff peut surprendre. Or, c’est également cet aspect juvénile qui confère toute sa puissance à l’ensemble et place le trio comme le meilleur (et l’un des rares) représentants français d’une power pop idéale.

    Thibaut Allemand