THE TOXIC AVENGER EN RÉSIDENCE

  • L’Aéronef ne se contente pas de donner aux artistes des occasions de jouer en public. L’association s’attache aussi, dans les quelques interstices laissés par son planning de concerts, à accueillir des groupes pour des séances de travail et création et des temps de résidence (ces temps ne sont pas ouverts au public).

     

    Depuis onze ans il triture ses machines électroniques. C’est dansant, planant, énervé, empli d’une sourde rage qui résonne dans des basses saturées, parfois nostalgique à coup de boucles lancinantes qui se construisent autour de samples hypnotiques. Il vient de décrocher le prix de la meilleure bande originale au festival Gérardmer pour le film Mutafukaz, si vous ne connaissez pas encore The Toxic Avenger et que vous aimez Carpenter Brut ou les premiers albums de Daft Punk on ne peut que vous conseiller son nouveau live.