NAP, PNL, même combat !

Dans le cadre des Nouvelles Activités Périscolaires, L’Aéronef avec le soutien de la ville de Lille mène une action de sensibilisation aux musiques actuelles à destination d’élèves fréquentant des écoles primaires de la ville.
Sollicité par L’Aéronef, l’artiste Red (musicien, auteur, compositeur) a conçu une démarche pédagogique qui favorise d’une part, la découverte des musiques actuelles et d’autre part, associe les enfants au processus de création (de la composition à l’enregistrement d’un morceau). Voici son témoignage :

 

J’aime retourner à l’école, les tables et les odeurs n’ont guère changé depuis mon départ définitif du Cm2.
J’ai donc bondi sur l’occasion lorsque L’Aéronef m’a convié à l’animation d’un atelier musical.
Sa mise en place était prévue pour le dernier trimestre de l’année scolaire 2016 – 17 et à destination d’élèves de Cm2 (pile mon niveau lors de mon passage dans cette école Boufflers).
Une classe de 24 gosses le vendredi après-midi pour moi tout seul.
« J’allais leurs faire voir moi aux gamins de quelle musique électronique je me chauffe ».
La veille de notre première rencontre, je ressentais un peu la même appréhension que celle devant Stade 2 le Dimanche soir quand, au tout début des 80 je m’apercevais que je n’avais pas encore fait mes devoirs.
Bon là j’avais bien préparé la chose, mais je savais qu’ils allaient me tester et seraient impitoyables dès les premières minutes.
Bon en relativisant, j’ai joué devant les pires punks de Lille et de Navarre, je n’allais pas me laisser déborder par une classe de Cm2 quand même.
Ça y est ils sont là dans le couloir, je les entends. J’ai installé les synthétiseurs à boutons façon varicelle et aussi la tablette, nous allons commencer les manipulations, la découverte.
Juste après les présentations, les premières questions :
– « hey monsieur Olivier Red, c’est vrai que t’es chanteur ?
– Euh oui !
– t’es trop vieux pour être chanteur
– Euh oui enfin non !
– t’as des cheveux sous ta casquette ?
– Bon on commence ? »
Petite application Techno sur la tablette, et voilà c’est parti on pousse des lignes sur l’écran, on mixe trois pistes, on mute, c’est facile. Les débuts sont certes brouillons mais les premiers résultats sont déjà là au bout de la première heure.
– Le choix des sons est surprenant « vous écoutez quoi ? »
– PNL ! (en choeur)
– Ok y’a du boulot, pendant onze séances nous allons découvrir ensemble les synthétiseurs numériques, analogiques, les différentes formes d’ondes, on va manipuler un mini synthétiseur modulaire et on va même enregistrer et trafiquer vos voix. »

 
C’est un peu du charabia tous ces mots pour les gosses, mais ils se sont bien amusés. Nous avons eu le temps d’enregistrer six morceaux, d’écrire quelques lignes de chansons (je n’ai pas tout compris d’ailleurs) dans un temps relativement restreint.
Ils ont manipulé de vrais synthétiseurs, des séquenceurs, ont pu visualiser ce qu’il était possible de faire avec de simples applications. Il existe aujourd’hui plein de petits instruments qui sont utilisables facilement, un vrai jeu d’enfant. J’ai pris du sacré bon temps et je suis très fier de n’avoir utilisé ni de boîte à chaussures ni de colle ni une seule nouille pour cette activité.
Tout ça s’est évidemment fini en goûter avec toute la musique et l’animatrice référente, Ouassima, qui m’a été d’un grand soutien en ce qui concerne la discipline et l’ambiance. Et de terminer sur un « bon, faudra plus écouter PNL en sixième, ok les enfants ? »

 

https://laeronef.bandcamp.com/album/nap-red