Nous AGI-SON(s) pour vos oreilles

Six personnes sur dix ont déjà eu des acouphènes ou une perte d’audition passagère après un concert. « C’est agaçant mais ça ne dure pas longtemps, heureusement ! ». Voici ce que l’on est tenté de se dire. Pourtant les troubles auditifs peuvent aussi causer des maux de tête, des palpitations, des vertiges et l’impression que les chiens du voisin ou les travaux de l’immeuble d’à côté sont juste sous votre nez. Il existe aussi un risque important pour que ces symptômes persistent et dans les cas extrêmes créent des lésions définitives.

 

L’Aéronef s’engage sur la prévention de ces risques en collaboration avec l’association Agi-Son depuis 2000. Cette association a pour mission de tous nous accompagner dans notre écoute de musiques amplifiées afin que l’on puisse s’en mettre plein les oreilles en toute sécurité. Agi-Son produit notamment chaque année une étude sur les habitudes d’écoute et de protection auditives des spectateurs de salles de musiques actuelles. L’Aéronef est ainsi partenaire de la campagne de sensibilisation « Hein ?! Pour que la musique reste un plaisir… », qui permet de réaliser cette étude.

Quelques chiffres que l’on a retenu du rapport Agi—Son 2017

  • Les personnes les plus touchées par les troubles auditifs sont les 25-34 ans et plus de la moitié des jeunes de moins de 25 ans déclarent ne pas se protéger les oreilles.
  • Il y a évidemment des genres musicaux plus à risque que d’autres comme l’electro et le metal mais toutes les musiques sont potentiellement dangereuses. Les auditeurs de jazz sont par exemple les plus nombreux à constater des troubles auditifs après un concert.
  • On constate une prise de conscience progressive encourageante au fil des quatre dernières années : un spectateur sur deux a commencé à se protéger, le plus souvent vers l’âge de 30 ans.

Quelques gestes utiles pour profiter de la musique tout en protégeant son audition

La première solution consiste à s’équiper de protections auditives. Il existe différentes qualités, des simples bouchons en mousse aux bouchons moulés avec filtre audio pour une qualité d’écoute optimale. Nous vous conseillons également de vous éloigner des enceintes et surtout de faire des pauses. La durée prolongée d’écoute et la fatigue qu’elle entraîne peut créer des troubles auditifs de la même façon que l’excès de volume de la musique jouée. Ces deux facteurs sont souvent combinés dans les lieux festifs tels qu’une salle de concert.

Bon à savoir

Pour prendre soin de vous, L’Aéronef vous propose gratuitement sur toutes les dates des bouchons d’oreilles en mousse, sur demande à la billetterie ou aux différents bars du site, ainsi que des casques pour les enfants, empruntables sur simple présentation d’une pièce d’identité. Un distributeur de bouchons réutilisables est également disponible en salle (tarif : 5€). Par ailleurs sont mis en place régulièrement des sessions collectives de prises d’empreintes de bouchons moulés à des tarifs préférentiels.

En France, depuis le 1er octobre 2018, le niveau sonore maximum autorisé dans les lieux diffusant de la musique amplifiée est passé de 105 à 102 décibels A (dBA). L’Aéronef respecte scrupuleusement cette législation à l’aide d’un appareil de mesure utilisé systématiquement par les techniciens son. Il faut savoir aussi que la perception du volume sonore d’une musique varie d’une personne à l’autre selon les fréquences plus ou moins mises en avant, selon notre audition, notre état de fatigue etc…

Si pour protéger vos yeux vous mettez des lunettes de soleil quand la luminosité vous agresse, faîtes de même dans les salles de concert et prenez soin de vos oreilles.

 

Rendez-vous sur le site AGI-SON et pour plus d’informations sur les moulages de bouchons d’oreilles, n’hésitez pas à nous contacter : contact@aeronef-spectacles.com