TOTEM

TOTEM

TOuch ThE Music

Projet soutenu par Interreg, la DRAC Hauts de France et la Ville de Lille

En partenariat avec L’ISEN, HOVERTONE et l’association MUSIQUE PI SOURDS

 

La surdité est un handicap très spécifique. Discret, il provoque néanmoins souvent des situations d’exclusion dans notre monde audio-centré. Réfléchir à des solutions d’inclusion sociale à partir de l’expérience de l’accessibilité aux musiques live permet un projet complet et ambitieux. Il s’agit de mettre en place un laboratoire transfrontalier d’innovation au service d’une meilleure accessibilité à l’écoute et à la pratique des musiques live, pour les sourds.

Il s’agira de créer un dispositif matériel et logiciel traduisant en vibrations (sens du toucher) la musique (sens de l’audition) produite par et pour les protagonistes sourds et entendants.

Outre le travail autour de l’inclusion sociale, la conversion de l’audition au toucher contribuera à améliorer l’accessibilité en général : pour les sourds (traduction vibratoire de signaux d’alerte sonore en milieu urbain, hospitalier…) et les entendants (milieu bruyant où la communication orale est rendue difficile,…).

 

 

Défis :

Faciliter l’inclusion des sourds, valorisant par là une communauté et une culture que l’on entend trop peu

Fédérer des expertises de part et d’autres de la frontière et inscrire le territoire transfrontalier comme zone de coopération autour d’innovations au service du handicap

Faire partager une expérience commune aux sourds et aux entendants autour d’une modalité qui n’est utilisée communément ni par les uns ni par les autres : le toucher

 

3 solutions complémentaires :

Mettre en place un espace participatif d’innovation en conditions réelles, réunissant musiciens, spectateurs et ingénieurs sourds et entendants.

Concevoir et développer un dispositif innovant et opérationnel convertissant les signaux audio en signaux vibrotactiles.

Sensibiliser largement au handicap auditif et partager le fruit de nos recherches pour faire évoluer les pratiques sur la zone transfrontalière.

 


L’ISEN est une école d’ingénieur avec une expertise reconnue dans les domaines du numérique : objets connectés, réalité augmentée, interfaces homme-machine, microsystèmes embarqués, robotique… Son équipe acoustique développe une approche transdisciplinaire de l’acoustique audible, alliant la perception sonore, la psycholinguistique, le traitement du signal audio et la métrologie des phénomènes sonores et vibratoires. Dans ses activités, une forte importance est accordée à la valorisation.

 

Hovertone est une entreprise spécialisée dans le développement d’expériences interactives utilisant les nouvelles technologies. Deux de leurs compétences rentrent en parfaite adéquation avec le projet: Hovertone possède une grande expertise en traitement de signaux audionumériques temps-réel et analyse/modélisation de paramètres vocaux et musicaux; la startup a développé de nombreux projets d’interfaces dites tangibles, c’est à dire reliant des contenus numériques au corps humain.

 

Depuis 2016, L’Aéronef interagit avec des associations de sourds afin d’améliorer leur accessibilité aux concerts live. La structure met au service de ce projet transfrontalier, l’expérience qu’elle a développée et le réseau qu’elle a tissé sur ces 2 années. Durant le projet, la salle de concerts de l’Aéronef se transformera en espace d’expérimentation. Différents professionnels des musiques actuelles seront attachés à répondre aux besoins techniques des équipes de recherche.


 

JANVIER 2019 – RESIDENCE MUR DU SON & LANCEMENT DU PROJET

Cette première action est essentielle. Elle permet de poser les bases du travail de conception et d’innovation, d’impulser la dynamique de co-construction entre les opérateurs partenaires et avec les participants, sourds et entendants.

L’Aéronef accueillera, les 8 et 9 janvier 2019, un groupe de musiciens sourds : MUR DU SON. En interaction avec des professionnels des musiques actuelles (ingénieurs sons, vidéos, etc), ils auront l’occasion de travailler autour de morceaux de leur composition. Leur permettre un accès à un dispositif d’accompagnement artistique marque la volonté des partenaires à voir la culture sourde reconnue, représentée et de soutenir cette représentativité en développant des outils partagés.

Ces deux jours seront l’occasion, pour les équipes de l’ISEN et d’Hovertone, d’observer les comportements de jeu, de questionner les modes d’interaction, les solutions compensatoires et/ou alternatives mises en place pour le jeu collectif du groupe. Il s’agira, à partir de ces observations, de développer et proposer les premiers prototypes pour la conversion de musique en vibrations.

 

MARDI 8 JANVIER à L’Aéronef – gratuit

16h>18h – test de dispositifs – places limitées, réservation obligatoire auprès de Clémence.

18h0>18h30 – découvrez MUR DU SON en live

18h30>20h30 – présentation du projet TOTEM et échanges