Mémo, écrin de rencontres

Nous sommes le 04 mai 2021, à Drocourt dans le Pas-de-Calais au sein de la résidence autonomie « Les Genêts », un établissement d’accueil pour personnes âgées. En début d’après-midi, une effervescence quelque peu inhabituelle bouillonne dans l’un des espaces de vie collectifs de la résidence. L’Aéronef est présent et prépare un temps de restitution du projet d’animation culturelle et sociale Mémo, un formidable outil de rencontres. Mémo c’est une idée simple et originale qui prend racine dans la mémoire individuelle et collective pour s’ancrer dans la musique et le partage.

Au préalable à ce temps fort qu’est la restitution de projet, il y a la rencontre entre deux associations qui se retrouvent sur des valeurs communes telles que la mixité, l’inclusion, l’ouverture. L’Aéronef d’une part, porteuse du projet et de son ingénierie. Apreva RMS (réalisations médico-sociales) du groupe Aesio Mutuelle d’autre part, structure soucieuse du bien-être et de la qualité de vie sociale des résidents de ses établissements dont font partie la résidence des Genêts et l’Ehpad André Pouly à Drocourt ainsi que l’Ehpad Pierre Mauroy à Harnes.

Puis, viennent les rencontres entre les artistes impliqués sur le projet et les participants, les résidents des établissements avec l’accompagnement de leurs personnels. Le groupe de musique Esplanades se charge d’animer des sessions d’échanges où les discussions mêlant musique et souvenir comme point de départ cheminent jusqu’au choix collectif de deux chansons. Celles-ci sont ensuite préparées en studio par le groupe, puis finalisées sur place avec les participants au projet lors d’une session filmée d’enregistrement des voix. En parallèle, Djavanshir .N est là pour capter la lumière. Cet artiste très impliqué dans le milieu des musiques actuelles propose et dirige un shooting photo quelque peu rock’n’roll sous un angle naturellement joyeux. Il met habilement en scène les modèles qui passent devant son objectif. Se révèlent alors sur la pellicule grâce à son œil expert de fringantes personnalités. Et les mises en situation parfois cocasses font jaillir dans les regards de vives lueurs. Cette série de photos ainsi que les clips vidéo issus des enregistrements constituent le témoignage de ces vibrations collectives qui transpirent de chaleur et de générosité.

Ce jour-là, à la résidence Les Genêts, le point d’orgue du projet mémo est sur le point de se concrétiser et la bonne humeur ainsi que de l’impatience sont palpables. En attendant, on admire l’exposition des photos. Puis, on découvre pour la première fois les clips vidéo. « La Ballade Irlandaise » de Bourvil et sa puissance nostalgique, et la chanson pleine de dérision « Mirza » de Nino Ferrer, dont s’empare l’un des participants pour faire résonner son chant tyrolien. On assiste ensuite à un concert d’Esplanades qui rejouera les deux morceaux cités donnant à nouveau l’occasion aux spectateurs de chanter. Le public fredonne de plaisir, les artistes parlent entre les morceaux, le public répond, une discussion s’installe. Nous sommes au cœur d’un écrin de rencontres, au cœur de Mémo où se cristallisent de nouveaux souvenirs.


Les clips vidéo

Réalisation de 4 clips vidéo. Enregistrement : Esplanades et JC. Caron – Mix et mastering : R3myboy – Captation et montage vidéo : Attic Addict.


Session photographique

Sélection issue des sessions photo par Djavanshir .N


Mémo, édition 2021

Résidence les Genêts et Ehpad André Pouly (Drocourt)

Ehpad Pierre Mauroy (Harnes)


En partenariat avec Aesio Mutuelle