BEACH HOUSE +LAWRENCE ARABIA

  • Damn ! nous venons d’apprendre que les excellents Papercuts initialement prévus sur cette date ne seront finalement pas de la partie…
    C’est finalement le néozélandais Lawrence Arabia qui s’y collera…

    Lawrence Arabia

    http://www.myspace.com/lawrencearabia

    Beach House

    http://www.myspace.com/beachhousemusic

    Peu de risque de se froisser un muscle ou de se démettre une épaule au cours de cette soirée, à moins bien sûr que vous n’inauguriez l’audacieux concept du slow acrobatique : Dans la famille « ça ne sert à rien de s’énerver », voilà le papa et la maman, pour une soirée qui s’annonce douce et onirique, parfaitement en phase avec la torpeur hivernale. Fermez vos jolis yeux, car les heures sont brèves, au pays merveilleux, au doux pays du rêve….Ça ne s’invente pas : le nouvel album de Beach House s’appelle « Teen Dreams » et a été enregistré dans une vieille église de New-York réaménagée en studio et rebaptisée Dreamland… Sur ce troisième long-format, le fantomatique duo de Baltimore confirme son penchant pour les rythmes alanguis, les orgues brumeux et les guitares paresseuses. Si vous aimez Beth Gibbons, Nico, les Cocteau Twins, Marianne Faithful ou Mazzy Star, vous devriez succomber sans peine aux charmes de la chanteuse Victoria Legrand (la nièce, paraît-il, de notre Michel national) et de son spleen magnétique. Fermez vos jolis yeux, car tout n’est que mensonge. Le bonheur n’est qu’un songe, fermez vos jolis yeux…

    Beach House sur Pitchfork TV