L'Aéronef et Live Art Factory by Caramba présentent :

CHRISTOPHE – Les Vestiges du Chaos Tour (fr)

Chanson

AFTER-LIVE PRIEUR DE LA MARNE (fr)

  •  

    CE CONCERT EST EN PLACEMENT LIBRE DEBOUT – DES PLACES ASSISES PEUVENT ÊTRE RÉSERVÉES UNIQUEMENT POUR LES PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE AU 03 20 13 50 00

     

    CHRISTOPHE

    « Les vestiges du Chaos Tour »

    Chanson

    Tout homme transporte avec lui son chaos intime. Christophe, sans doute, plus qu’un autre. Un big bang originel forgé à partir de souvenirs d’enfance, d’émotions déflagratoires, de pensées magiques, de mélodies happées au vol, de rythmes,primitifs, d’images furtives imprimées à jamais dans son cortex et qui  constituent le disque dur de sa mémoire. Depuis plus de cinquante ans, il en fait la matière brute de son œuvre.

    Ajoutez-y un certain goût pour les extrêmes -pour cet amateur de belles carrossées qui s’est vu retirer son permis de conduire, toute sortie de route est bienvenue – et son amour sincère d’esthète pour les mots qui sonnent, et vous comprendrez pourquoi «Les vestiges du Chaos», titre d’une nouvelle chanson co-écrite avec Jean-Michel Jarre, l’homme des «Mots bleus» et des «Paradis perdus», est devenu celui du treizième album studio du dandy «un peu maudit,un peu vieilli» à la voix de soie rose froissée. 
«Aujourd’hui, je suis ce que je suis. Les vestiges, c’est toute la poussière que je traîne…», explique-t-il, d’un laconisme plein de poésie. 
Du chaos surgit toujours la lumière. Pourtant, à force de l’attendre, on avait failli ne plus y croire. On avait presque renoncé à espérer de nouveaux morceaux de la légende vivante… Cependant, la surprise est là, éblouissante. Un album-monde où le maestro du son, en peintre sûr de sa patte,de ses textures et de ses couleurs, montre toutes les facettes de son art, dévoile tous ses visages en même temps.

    Un opus d’une fulgurante modernité imaginé par Christophe, où sa voix cristalline revient au premier plan grâce à la virtuosité de la jeune génération. 

Aux commandes d’un album mystérieux et cinématographique, expérimental et grand public, excitant et jamais nostalgique, lyrique et fun, aussi brillant qu’un diamant noir, il croise le passé, le présent et l’avenir, rend hommage à Lou Reed, l’ami-idole de toujours qui le réclamait à chacun de ses passages à Paris travestit les mots bleus en mots fous, fait feu de tout bois dans ces « Vestiges du Chaos» qui nous mettent K.O… Debout.

     

    EN AFTER-LIVE : PRIEUR DE LA MARNE

    Entrée libre dès la fin du concert de Christophe, dans la limite des places disponibles.

    Pour faire écho au concert du dernier des Bevilacqua dans l’Eurométropole, Prieur de la Marne officiera derrière les platines et prendra un malin plaisir à faire chavirer les hanches des fans de Christophe, toutes générations confondues.

    Nouvel album : LES VESTIGES DU CHAOS SORTIE LE 08 AVRIL › Lire la chronique ▾

    Christophe revient. Encore il hante celui qui hier criait Aline. Septuagénaire fantomatique, aussi timide que misanthrope, Christophe cultive son mystère. La nuit il crée. Combien en a-t-il fallu pour aboutir à cet enfin nouvel album ? Des années. Et un sommet dans une discographie accidentée. La pointe d’un triangle reliant les opus Le Beau Bizarre (1978), Bevilacqua (1996) et donc le très actuel Les Vestiges du Chaos. Bien entouré et toujours habité. Au générique du cinéphile : Jean-Michel Jarre, Christophe Van Huffel (Tanger), Boris Bergman, Laurie Darmon, les anciens et les modernes. Lou Reed convoqué, superbement absent, Alan Vega toujours présent aux avant-postes et bien évidemment le charme d’Anna Mouglalis. Autres guest-stars : les machines et le studio. Une production plus émaciée que par le passé achève d’attribuer une ultime charge à ce dernier album. Savourons ces vestiges du vivant de son créateur.

     

    Bertrand Lanciaux

    Dans la même veine :

    BASHUNG – ALAN VEGA – FLORENT MARCHET