L’Aéronef et Latitudes Contemporaines présentent :

DOMBRANCE + CINDY POOCH + SENNY CAMARA

  •  

    Le festival Latitudes Contemporaines revient du 8 au 28 juin 2022 pour célébrer sa vingtième édition ! La programmation sera révélée le 06 mai prochain.

    Performances nocturnes sous les arbres, expositions dans l’espace public ou encore music-hall investiront durant trois semaines les salles de spectacles aussi bien que les rues, places et jardins de la métropole lilloise.

     

     

     

    Armé de son canon à confettis et de sa plus belle moustache, il a retourné sa cuisine, sa salle-debain et la chambre de senfants pendant le confinement… Dombrance, l’homme qui fait rimer politique et clubbing depuis son passage aux TransMusicales de Rennes en 2018, poursuit son projet electoralo-musical fou: Pour Une France qui Danse!

     

    Nouvel album : République Électronique (Mai 2022 /E.47 Records)
  •  

    Cindy Pooch est une chanteuse française d’origine camerounaise. Née en France, à 5 ans elle s’installe avec sa famille au Cameroun, où elle vivra jusqu’à ses 18 ans. Elle y découvre les chants polyphoniques des chorales et le gospel et y développera sa passion pour le chant. Parallèlement, très inspirée de son grand père écrivain, elle développe un amour de la littérature et de l’écriture. A son retour en France en 2009, elle s’installe à Lyon et s’engage d’abord dans des études littéraires, puis en sciences humaines. Ce n’est qu’après l’obtention d’un master en 2015 qu’elle décide de se consacrer exclusivement à la musique.

    Artiste autodidacte et curieuse, on a pu la voir dans de nombreux projets, du blues au musiques du monde, en passant par la funk et le trip hop. Si l’on retrouve chez elle l’influence de musiques noires américaines, on y trouve aussi son attrait pour les musiques africaines et caribéennes, ainsi que plus récemment, pour la chanson française. Aujourd’hui, enrichie de toutes ces expériences, elle explore quelque chose de plus intime et personnel à travers l’écriture de textes poétiques et la composition intuitive de ses propres morceaux.

  •  

    Cordes sensibles. La musique, chez Senny Camara, c’est avant tout une histoire de cordes. Celles de sa kora – traditionnellement réservée aux hommes – dont elle a su faire une alliée pour s’accomplir en tant qu’artiste, mais aussi en tant que femme. Libre et pugnace, Senny Camara partage de nombreux points communs avec ses femmes-totems : Nina Simone, Joséphine Baker, Chimamanda Ngozie Adichie, mais aussi la musicienne guinéenne Mahawa Kouyaté, griotte et reine de la kora, qui demeure pour elle une véritable source d’inspiration.

    Aujourd’hui, Senny Camara dévoile BOOLO, l’unité en wolof, un premier EP qui prouve encore que le temps porte ses fruits à qui sait attendre la bonne saison pour les cueillir. Dans BOOLO, Senny Camara se révèle authentique à la faveur d’une voix souple, donnant de l’amplitude à sa kora en la mariant à la guitare de Thierry Fournel, à la souplesse de Bakary Diarra au balafon et à la contrebasse profonde de Pierre-Yves Le Jeune.

    Nouvel album : Boolo (2021 / Helico Music)