COCOON + LOU LESAGE

  • COCOON

    À peine plus d’un an après avoir commencé à jouer tous les deux, Mark Daumail (chant, guitare, banjo, ukulélé, beatbox) et Morgane Imbeaud (harmonies vocales, claviers, arrangements) atteignent déjà une sorte de plénitude quand ils écrivent, enregistrent ou se produisent sur scène. Les harmonies et l’atmosphère captivante de Cocoon en font un groupe dans la lignée de Nick Drake, Elliott Smith ou Sufjan Stevens…
    Sur la base de mélodies imparables rehaussées par des textes mélancoliques ou légers, Cocoon compose une musique belle et évidente. Leurs délicates chansons savent séduire sur disque et aussi s’imposer en douceur sur scène. Le registre folk dans lequel évolue la formation s’inscrit dans une tradition de songwritting épuré et fragile à la fois, qui lui confère une dimension poétique et résolument humaine. Si la musique de ce groupe parvient à vous envoûter dès la première écoute, c’est sans doute parce qu’elle repose sur deux superbes voix qui se complètent et se répondent à merveille.

    http://www.frompandamountains.com/

    LOU LESAGE

    Quand elle chante, Lou Lesage incarne une rencontre entre Cat Power pour les inflexions vocales et les Kills pour la rusticité rock. Si Forgotten Child, la chanson d’ouverture du EP, flirte avec une certaine évanescence climatique, une magie noire digne de Mazzy Star, les autres titres sont d’obédience plus électrique. Ils évoquent une Blondie brune (le bien nommé Dirty Looks), rappellent le bon souvenir de Pj Harvey (Private Life) et l’insouciance pétillante des Shangri-Las (Never Can Wait). Égérie de la scène rock parisienne et actrice à la moue boudeuse dans le film à succès Lol, Lou affirme déjà une personnalité sans doute bien moins sage que ne le laisserait penser son patronyme.

    http://www.loulesage.com/