HJALTALIN + WE ARE THE BIRDS

  • HJALTALIN

    Les Islandais de Hjaltalin (prononcer « Yaltaline ») proposent une pop richement orchestrée, empruntant à la musique de films son sens de la dramaturgie et ses envolées panoramiques, à la musique classique son instrumentarium (hautbois, cuivres, cordes, etc…) et à l’indie-pop son approche iconoclaste.
    Emmenées tantôt par une voix masculine tantôt par une voix féminine, leurs chansons sont assez délicates pour toucher l’auditeur en plein cœur mais assez ambitieuses et suggestives pour lui donner le sentiment de voyager très loin de son quotidien. Alternant les plages rêveuses, les ballades soyeuses et les refrains enjoués, cette drôle de troupe affiche une vaste palette qui lui confère parfois de faux-airs d’orchestre de bal d’un luxueux paquebot. Une vraie curiosité, à découvrir au Club de l’Aéronef.

    http://www.myspace.com/hjaltalinband

    WE ARE THE BIRDS

    We are the Birds est un duo formé il y a bientôt un an à Lille : Thomas et Lili, deux drôles d’oiseaux venus chacun de leur univers musical, distillent ensemble une folk électroacoustique poétique et mâtinée de sonorités pop, western et soul.

    On rencontre au détour de leurs chansons des paysages étranges, tour à tour désolés et luxuriants, des somnambules, des jeunes filles vêtues de branchages, des cowboys, des abeilles, plein de gens frappés de petites manies, des fantômes et des amoureux.

    Sur scène on retrouve aussi le grain sonore d’une guitare folk, «William» le petit ukulélé de brocante, un xylophone de chambre d’enfant, une grosse caisse, plein de petites percussions (dont une noix de coco), et « the magic box » : un séquenceur. Tout ce bric-à-brac associé à des pédales de samples leur permet de construire en direct des morceaux aériens.

    Au croisement de diverses influences, leur musique sonne tel un joyeux capharnaüm qui rappelle, Andrew Bird, Feist, Patrick Watson, Cocoon ou encore Alela Diane, c’est leur public qui le dit.