Les Nuits de l’Alligator – BLACK REBEL MOTORCYCLE CLUB + KID KARATE + DEAD COMBO + The Wayward Birds en After Live

  • dans le cadre du Festival « Les Nuits de L’Alligator »

    BLACK REBEL MOTORCYCLE CLUB + KID KARATE + DEAD COMBO + The Wayward Birds en After Live

    Les Black Rebel Motorcycle Club (BRMC pour les intimes) reviennent avec un 6ème album studio ambitieux Specter at the Feast et se produiront pour la première fois à l’Aéronef dans le cadre du Festival « Les Nuits de l’Alligator ».

    Ce trio californien tout de noir vêtu nous prodigue depuis 15 années déjà un rock saturé et lascif, sans compromis, qui sent bon le cuir usé et les bottes sanglées. Amateur de basses lourdes et d’ambiances poisseuses, de mélodies tortueuses et de longues chevauchées, cette soirée promet d’être moite, ne la rate surtout pas.

    KID KARATE
    Dans la lignée de groupes réduits aux seuls guitariste et batteur, Kevin Breen, à la guitare et parfois aux synthés, associé à Steven Gannon, aux fûts et percussions, retournent les salles de concert les plus improbables depuis 2009 du côté de Dublin. Cet été est sorti Lights Out EP, leur premier disque, où Jack White semble avoir engagé The Rapture pour l’accompagner. Groupe déjà aguerri sur scène, avec Heart pour étendard, Kid Karate ne fait pas de quartier.


    [The Wayward Birds en After Live->http://www.aeronef-spectacles.com/programmation/saison-2012-2013/article/afterlive-avec-the-wayward-birds]

    Gratuit – Entrée libre dès la fin du concert sous réserve de places disponibles.
    _
    Ce trimestre, ce sont THE WAYWARD BIRDS anciennement THE WANKS qui assureront les AFTER LIVES à l’Aérobar. Ces Lillois puisent leurs références du côté des Beatles, de Creedence, de Dylan, ou de Johnny Cash, sans pour autant occulter la nouvelle scène rock (The Virgin Marys, Rival Sons etc.). Une moyenne d’âge de 20 ans et une expérience forgée dans les bars de la région ainsi qu’un sens de la mélodie particulièrement affûté et des idées d’arrangements à revendre leur ont permis de décrocher le prix Rolling Stone en 2012 lors du tremplin Wolfest. Indiscutablement un groupe à suivre.