MATMOS + LA LENTEUR

  • MATMOS

    Erudite et novatrice, la musique électronique de Matmos ne se permet pas de faire comme les autres : tandis que beaucoup de leurs collègues bidouilleurs se plaisent à revenir sans cesse dans les 80’s, Martin C Schmidt et Drew Daniel préfèrent quant à eux réhabiliter la vielle à roue et autres instruments moyenâgeux, envisager la musique dans une perspective historique qui relie l’époque médiévale anglaise au XIXè siècle américain, et mêler l’art musical à la science médicale.

    Drew Daniel et Martin C. Schmidt font figure de pionnier et de pilier dans le genre musical appelé electronica. Depuis le milieu des années 90 ils enchaînent des albums ressemblant à des laboratoires sonores et où apparaissent de multiples collaborations artistiques (Björk, Rachel’s, Kronos Quartet, David Grubbs…). Matmos renouvelle sans cesse un genre musical pourtant souvent remarqué comme innovant.

    Musiciens virtuoses, ils peuvent aussi bien construire leurs morceaux à base de samples enregistrés dans une clinique de chirurgie esthétique, que d’instruments archaïques ou encore de synthétiseurs vintages. Le duo américain développe une forme populaire de musique concrète. Des ballades, du drone et des morceaux rythmiques quasi-techno, à base de ballons de baudruche, de cheveux dans un saladier, de percussions d’objets métalliques. Chaque album ou performance de Matmos est l’assurance d’écouter une musique hors norme, déroutante mais diablement captivante !

    LA LENTEUR

    Après avoir sorti son premier album sur les labels Tsunami Addiction / Desire en 2013, [La Lenteur->https://www.facebook.com/lalenteur.spectacle] est une toute nouvelle création trans-disciplinaire signée [PUCE MOMENT->https://www.facebook.com/pucemomentnoise], projet parallèle dédié aux expériences sonores et visuelles des membres fondateurs de CERCUEIL.

    À la croisée de l’installation, du ciné-concert et de la performance, La Lenteur est un projet hybride pour deux musiciens et un performeur dans une immersion vidéo et sonore multi-diffusion.

    Cette odyssée visuelle et musicale sous forme de ciné-concert kaléidoscopique questionne de manière plus ou moins métaphorique la notion d’identité et à travers elle porte un regard à la fois poétique et surréaliste sur la mémoire, le travail et la place de l’individu – devenu figure mythologique contemporaine – dans son environnement.

    La lenteur, personnifiée par l’architecture du spectacle, s’impose comme un personnage à part entière et apparaît au travers de cette fiction sur-exposée.
    Par un jeu de va-et-vient entre abstraction et onirisme, la narration se construit au travers d’une nouvelle dimension portée par la rencontre de la performance, l’image et le son.

    Conception, réalisation, scénographie : Puce Moment (Nicolas Devos & Pénélope Michel) • Création musicale et interprétation live : Puce Moment • Performance interprétée et créée en collaboration avec : Gaétan Rusquet • Lumières, mapping vidéo et réalisation vidéo : Puce Moment • Distribution (film) : Fabian Foort, Sébastien Vial, Clémence Morel • Régie Vidéo : Sébastien Olivier • Régie Son : Nicolas Chimot • Fabrication des structures écrans : Les Ateliers du Théâtre du Nord • Production : RCH • Diffusion & administration : RCH – Nina Vandenberghe.

    En co-production avec Le Phénix scène nationale de Valenciennes, Le 9/9 bis – Métaphone scène de musiques actuelles à Oignies, l’Aéronef scène de musiques actuelles de Lille, Le Vivat scène conventionnée d’Armentières, Fructôse à Dunkerque.

    Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, la Région NORD PAS-DE-CALAIS, Pictanovo, Le Channel scène nationale de Calais.