MATT ELLIOTT TRIO

Pop subtile

  • La musique de Matt Elliott malgré ou plutôt grâce à son désespoir sans cynisme ne nous tend jamais un miroir moraliste, elle installe au contraire un dialogue compassionnel avec son auditeur comme le rythme de deux pas qui se synchronise pour ne plus faire qu’un.

     

    Farewell To All We Know huitième album de Matt Elliott est un classique immédiat appuyé par le piano sensible et les arrangements superbes de David Chalmin, le violoncelle sensible de Gaspar Claus, la basse subtile de Jeff Hallam (croisé aux côtés de Dominique A ou John Parish). Tout relève ici d’une alchimie évidente, pourtant on retrouve les climats et les décors habituels de Matt Elliott, ce même folk des pays de l’Est, ces longues chansons qui prennent le temps de s’installer dans la durée. Tout est pareil et en même temps, tout est transfiguré.

     

    « Matt Elliott avoue mal connaître l’œuvre de Cohen. Il apparaît pourtant désormais comme l’un de ses fils spirituels les plus fervents et les plus importants. » – Jérôme Provençal / Les Inrockuptibles

     

    Matt Elliott : voix, guitare
    Barbara Dang : piano
    Jeff Hallam : contrebasse

     

    Nouvel album : Farewell To All We Know (mai 2020)