MENOMENA + BISON BISOU

  • MENOMENA + BISON BISOU

    Il existe – étrangement – quelques similitudes entre les albums tardifs de Blur et l’oeuvre phonographique de MENOMENA. Pas seulement parce que la voix de Justin Harris rappelle chroniquement celle de Damon Albarn, mais aussi parce qu’à l’instar des Anglais sur la fin de leur carrière, le duo de Portland n’a de cesse de malmener ses penchants pop en promenant ses chansons sur des chemins accidentés, des sentiers peu fréquentés. Cela se traduit principalement par des structures de chanson atypiques ou des orchestrations inattendues, mais aussi par une liberté de ton réjouissante. La comparaison a évidemment ses limites, nos camarades américains s’avérant autrement plus déglingués et versatiles (les deux membres permanents du groupe jouent chacun de trois ou quatre instruments différents chacun) que ces bien hypothétiques cousins britanniques. Elle n’a qu’un but, volontiers avoué : tenter de convaincre les moins aventureux d’entre vous de venir découvrir pour une somme dérisoire un groupe en tout point remarquable, plus accessible et ravageur que ce que sa confidentialité dans nos contrées laisse redouter.
    Avant leur montée sur scène, on pourra se mettre en jambes avec un set énergique du super-groupe Lillois BISON BISOU, artisan d’un indie-rock aux guitares tranchantes, aux rythmiques puissantes et au chanteur/danseur proverbialement désinhibé.