MY OWN PRIVATE ALASKA + MAGYAR POSSE

  • Parce qu’une vraie complicité lie l’Aéronef et certains activistes des structures voisines,
    cette soirée nous voit frayer avec l’association [PARTY PROGRAM->http://www.myspace.com/partyprogramproduction], instigatrice de nombreux concerts à [LA MALTERIE->http://www.lamalterie.com/]. Nos camarades de la rue Kuhlmann investiront donc la salle en cette occasion particulière, et accueilleront, à l’occasion d’un ultérieur « match-retour » musical, l’équipe de l’Aéronef dans leur légendaire cave à concerts de la Porte des Postes. Tel est le principe des soirées « Chez ti / chez mi », placées sous le signe de la convivialité et des croisements de public. Précisons que le billet à tarif réduit sur ces concerts est réservé aux abonnés de l’une ou l’autre des deux salles.

    Attention !

    Le groupe From Monument To Masses, initialement programmé en tête d’affiche de cette soirée, vient de se séparer, annulant au passage ses concerts européens. Ce sont les Finlandais de Magyar Posse qui les remplaceront finalement.

    magyar posse

    http://www.myspace.com/magyarposse

    En ouverture, la musique rêveuse de Magyar Posse, ensemble post-rock en provenance de Finlande, permettra de démarrer la soirée dans des ambiance plus recueillies, ponctuées de clins d’oeil aux grands noms de la musique de film (Morricone, Barry, Komeda).

    MOPA (My Own Private Alaska)

    http://www.myspace.com/myownprivatealaska

    La pochette du disque « Amen », l’album-évènement des Toulousains de My Own Private Alaska (M.O.P.A.), représente un clavier de piano crade et poisseux, vraisemblablement souillé de sang. Un peu comme si Frédéric Chopin s’était fait équarrir au coupe-ongles tandis qu’il interprétait l’un de ses somptueux nocturnes dans une scène inédite de « La Colline A Des Yeux ». La musique du groupe cadre assez bien avec cette vision baroque : un mélange de délicatesse et de sauvagerie, de classicisme et de rage électrique. Certains parlent de « piano-core », d’autres de screamo romantique, en tous cas, avec leur récente signature chez I Am Recordings, le label de Ross Robinson (producteur pour At The Drive In, Slipknot, Machine Head, The Cure, Norma Jean…), le trio français est bien parti pour imposer son style intense et flamboyant au plan international.