L'Aéronef présente

OM

Stoner. Doom

  •  

    Etant donné le contexte sanitaire actuel, le concert d’OM est reporté l’année prochaine.
    Le concert initialement prévu le 20 juin 2021, est reporté au dimanche 19 juin 2022.
    Vous aviez acheté un billet pour ce concert, voici les solutions qui s’offrent à vous.

     

    Les billets achetés pour le concert initial restent valables pour la nouvelle date du dimanche 19 juin 2022.
    Les personnes qui le souhaitent peuvent demander le remboursements jusqu’au 30 mai 2021, en remplissant ce formulaire.

    Passé ce délai, les demandes ne seront plus recevables. Le traitement des remboursements démarrera à l’issue de cette période dans les plus brefs délais.

     

    Si votre carte est arrivée à expiration, si vous avez changé de banque, si vous avez utilisé un autre moyen de paiement, ou pour toute question, merci de reprendre contact avec nous par mail.

     

    Merci de votre compréhension.
    Portez-vous bien et à bientôt.
    L’équipe de L’Aéro

     

     

     

    OM est le stoner. Le stoner est OM !!!

    1995: Sleep, groupe parmi les plus influents de la scène stoner des 90′s, rend les armes devant les refus à répétition de leur maison de disque de sortir un album composé d’une unique piste de plus de 50 minutes, albums qui sera réhabilité, évidemment trop tard, sous la forme de Jerusalem et de Dopesmoker, deux versions d’un même morceau paru chez Rise Above respectivement en 98 et 2003, véritable profession de foi d’un genre dédié aux herbes aromatiques et autres joyeusetés.

    Ce bref rappel historique n’est pas sans rapport avec OM, semi-reformation de Sleep vu qu’il contient Al Cisneros (basse, voix) et Chris Hakius (batterie), le dernier tiers officiant dans High On Fire. OM continue à chercher l’idéal Sabbathien à travers « Variations On A Theme » en 2005 un thème divisé en trois périodes, typée « Jerusalem » de Sleep, puis « Conference Of The Birds » en 2006, les deux enregistrés par le fameux Billy Anderson (Sleep, Melvins, Neurosis…).

    En 2007, OM enregistre « Pilgrimage » avec Steve Albini (Neurosis, Nirvana…) et se produit à Jerusalem pour plus de cinq heures de concert. Une partie du show y est enregistré en vinyl, intitulé Live At Jerusalem.

    Pourtant, début 2008, Chris Hakius quitte le groupe remplacé peu après par Emil Amos batteur de Grails. Le nouveau duo enregistre rapidement un single, « Gebel Barkal » qui sort chez Sub Pop la même année. Un nouveau live, « Live Conference », voit le jour en 2009 chez Important Records suivit peu de temps après par « God Is Good ».

    Trois ans plus tard, le duo, désormais trio avec l’arrivée du multi-instrumentiste Robert Lowe, prend une ampleur nouvelle avec la sortie de « Advaitic Songs », à l’instrumentation plus luxuriante et avec une liberté nouvelle, satellisant le groupe à des lustres du folklore stoner/doom qu’il a contribué à enfanter.
    Aujourd’hui OM est un OVNI musical passionnant, dont la musique nous fait voyager à travers les âges, les continents et les strates de notre esprit.