Les parcours découvertes – Clôture du projet “Lutherie potagère”

  • Ça y est, c’est la fin !

     

    Pendant plusieurs semaines, nous avons mené dans le cadre des parcours découvertes le projet de “lutherie potagère”, où comment construire de petits instruments de musiques grâce aux légumes. Ce projet s’achève en ce 29 juin !

    carotte musicale

     

    Ce projet, qui se mène sur deux quartiers de la ville : St Maurice et le Vieux Lille, a pour objectif la création d’instruments de musique en légumes. Nous travaillons avec toutes sortes de légumes et participons grâce à ça, à parler de différentes problématiques comme les légumes anciens, les circuits courts, le “manger local”.

    Nous élaborons des recettes de cuisine, nous enregistrons des sons : le but ? s’intégrer en toute amitié aux projets festifs déjà présents dans le quartier et sensibiliser le plus grand nombre à la grande diversité de la nature !

    Ce projet est soutenu par la Politique de La ville (Mairie de Lille, Ministère de la ville )

     

    En savoir plus sur les parcours découvertes

     

    Apprendre à se laisser porter par une musique et à décoder les émotions qu’elle suggère ? Puis apprendre à les coucher sur papier pour transmettre ce frisson et créer une affiche de concert ?Ou bien, créer une flute en carotte jaune et une percussion en céleri rave ? Mais aussi, profiter d’un petit tour au jardin pour capturer les sons du vent qui souffle dans les arbres ou le roucoulement d’un pigeon et créer un morceau à partir de ces outils?!

    A priori, deux projets qui n’ont rien en commun…  Et pourtant, il s’agit bien là de deux parcours développés par l’Aéronef à destination d’enfants de différents quartiers lillois (en 2014 et 2015 pour le premier avec AERO VINYL, et en 2016 pour la LUTHERIE POTAGÈRE).

    Ce qui relie ces deux projets ? inviter à la découverte des musiques actuelles à travers l’art plastique. Et vice-versa ! S’appuyer sur la musique pour ouvrir d’autres horizons (celui du quartier et des structures et équipements qui y existent, celui des structures culturelles à proximité, celui des autres quartiers, etc.).