PETER HOOK plays “Unknown Pleasures »

  • PETER HOOK plays “Unknown Pleasures”

    C’est un rêve de gosse qui se réalise. Peter Hook. Le bassiste mythique de Joy Division puis de New Order. Le mec qui a popularisé le port de la basse au niveau des genoux et les solos à cinq notes gonflés à la pédale de chorus. Celui qui a donné envie à des générations entières d’adolescents renfrognés d’aller frotter quatre cordes en acier avec un bout de plastique pour reproduire les lignes faméliques et géniales de « Digital », « Disorder », « Transmission » ou (attention, plus compliqué) « From Safety To Where ». Le bassiste le moins influencé par Jaco Pastorius de tout l’univers.
    Le barbu de Salford, rigolard et téméraire. L’un des fondateurs de la Hacienda et l’un des artisans revendiqués de sa spectaculaire faillite. Il sera là, parmi nous, à Lille, pour jouer une sélection de classiques de Joy Division accompagné par une poignée de potes à lui. En souvenir de son vieux partenaire le chanteur Ian Curtis qui, il y a un peu plus de trente ans, décida de quitter ce monde au bout d’une corde. Une bouffée de nostalgie ? Un bain de jouvence ? Une messe laïque ? Un peu des trois, sans doute… Un concert qui fera date, ça c’est certain !