RJD2 + DLEEK

  • http://www.myspace.com/rjd2

    Ramble John Krohn est un maître-beatmaker, souvent rangé aux côtés de DJ Shadow, Amon Tobin ou Prefuse 73 comme l’un des tout meilleurs assembleurs d’échantillons de l’histoire de l’abstract hip-hop.
    Actif, à l’origine, au sein d’une scène new-yorkaise underground et défricheuse (la galaxie Def Jux, et en particulier Cannibal Ox et Cage), notre homme a progressivement conquis un public plus vaste avec des compositions qui mélangent jazz, musique de film, electro, rythmes latins, funk et hip-hop, en adoptant le mode de construction d’une véritable chanson pop. La diversité des sources employées et des atmosphères développées, la participation de vocalistes (chanteurs/rappeurs/slammeurs) aux timbres très différents, sa capacité à se remettre continuellement en question, ont permis à RJD2 d’évoluer sans que son audience ne cesse de s’accroître, un peu à la façon de Wax Tailor, son plus probable pendant hexagonal. Il vient de sortir « The Colossus », son cinquième album officiel, copieusement truffé de tubes pop (Game You Can’t Win, The Glow, The Shining Path, Walk With Me) qui devraient, en toute logique, tourner en boucle sur les ondes.
    En ouverture, on se trémoussera au son d’un mix signé Dleek, DJ lillois passionné de groove bien connu des noctambules du Vieux-Lille.