L'Aéronef et Radical présentent :

THE DANDY WARHOLS (USA)

Rock Psychédélique

HAPPYNESS (UK)

Rock alternatif

  • THE DANDY WARHOLS

    On reconnaît le vrai dandy à la manière dont il traverse l’époque, avec l’élégance d’une jeunesse éternelle dont l’éclat pourtant se voile d’amertume, le rictus du cynisme au coin des sourires insouciants. Enfants de Bowie et de Dorian Gray, The Dandy Warhols sont de ceux-là. Ils nous offrent en ce début d’année un magnifique single, « You’re killing me », où la voix toujours adolescente de Courtney Taylor-Taylor s’écorche sur l’âpreté de guitares rêches et nerveuses terriblement efficaces. L’ensemble compose la bande-son intemporelle de toutes les amours adolescentes, et constitue une belle promesse de l’album Distortland dont la sortie est annoncée pour le 08 avril 2016 : après la tournée célébrant les treize ans de l’inspiré Thirteen Tales from Urban Bohemia, les Dandys de Portland semblent avoir retrouvé le son qui avait enchanté nos années 2000 ; une belle manière de célébrer le printemps et nos amours underground, un groupe à retrouver ou découvrir dans toute son élégance à la fois grunge et pop, et alors que Stereogum le qualifie en janvier dernier comme étant « sans doute le meilleur groupe américain de britpop de tous les temps »…

    Nouvel album : DISTORTLAND › Lire la chronique ▾

    Loin de l’image de branleurs arrivistes dépeinte dans Dig! (2004), fameux documentaire signé Ondi Timoner, The Dandy Warhols poursuit modestement sa route. Comparé au Brian Jonestwown Massacre – leurs frères ennemis, autrefois losers magnifiques – les rôles se sont inversés. Pourtant, la bande à Courtney Taylor-Taylor n’a pas raccroché et poursuit son œuvre, ne lâchant rien de ses fixettes sixties et seventies – The Rolling Stones en tête. D’ailleurs, le démarrage Search Party évoque Give Out But Don’t Give Up (1994), le plus stonien des albums de Primal Scream. Quant au (beau) reste, citons le rock’n’roll primal et futuriste de Pope Reverend Jim ou la ballade psyché folk Give In. The Dandy Warhols signent une nouvelle fois un LP imparfait, certes, mais contenant son lot de grandes chansons.

     

    Thibaut Allemand

    Dans la même veine :

    Black rebel Motorcycle Club – The Raveonettes – The Brian Jonestown Massacre chez nous le 25/06