THE ONLY ONES + JULIE DOIRON

  • JULIE DOIRON

    http://www.juliedoiron.com/

    Elle a commencé en jouant de la basse au sein du groupe Eric’s Trip, qui signa, à l’aube des années 90, trois albums d’indie-rock bruyant pour le fameux label Sub Pop. Depuis, la douce Julie s’est échappée en solo, façonnant, au fil de ses neuf albums, un univers personnel, profondément intimiste et majoritairement acoustique. Les ballades folk-pop, murmurées en anglais ou en français, dévoilent de façon simple et bouleversante les fêlures de leur auteur, ses doutes et ses tracas, qu’ils touchent à la vie amoureuse, au deuil ou à la parentalité. Personnage discret mais constant et précieux, la Canadienne nous fera le plaisir d’une visite en groupe, pour accompagner la sortie de son récent « I Can Wonder What You Did With Your Day », délicieux comme d’habitude, mais plus enjoué et électrique qu’à l’accoutumée.

    THE ONLY ONES

    www.theonlyones.biz

    “Je flirte toujours avec la mort. J’ai une mine de déterré mais je m’en fous. »
    Tels sont les premiers vers de «Another Girl Another Planet », le méga-classique des Only Ones, résumant à merveille la philosophie de leur leader, le légendaire Peter Perrett. Grand copain de Johnny Thunders, avec qui il partageait une certaine idée du rock mais aussi de l’automédication, ce dandy anglais, au timbre androgyne si singulièrement maniéré, demeure un modèle pour tous les rockeurs romantiques qui aiment à faire rimer « fille » et « aiguille ». Demandez donc au petit Doherty, qui a longtemps traîné ses boots chez tonton Perrett…
    Salués par une galerie de musiciens aussi vaste que disparate (citons Belle And Sebastian, Yo La Tengo, Babyshambles ou Blink 182 qui y sont tous allés de leur petite reprise), The Only Ones demeurent, aux delà des frasques de leur leader, l’un des secrets les mieux gardés du rock anglais de la fin des seventies, sobre et efficace, capable de séduire aussi bien le fan de Téléphone que celui de Television.
    A l’heure où ses trois albums font enfin l’objet de rééditions dignes de ce nom, le groupe remonte sur les planches dans sa formation originelle (Perry, Mair, Kellie et Perrett) et prépare, parait-il, un nouvel album…