THE PAINS OF BEING PURE AT HEART + TU FAWNING

  • THE PAINS OF BEING PURE AT HEART

    Ecouter les newyorkais de THE PAINS OF BEING PURE AT HEART, c’est replonger au crépuscule des années 80, au temps béni de la « noisy-pop », cette période où l’on épanchait son petit cœur d’artichaut sur 4 accords de guitare sursaturée, où l’on planquait la fragilité de ses sentiments derrière des murs d’amplis, dans un univers fait de balades en vélo, de quarante-cinq tours aux pochettes photocopiées, de barrettes dans les cheveux des filles et de guitares demi-caisse, où les rois du monde se nommaient The Field Mice ou The Pastels, Talulah Gosh, Black Tambourine ou The Jesus & Mary Chain. Prêts pour un jubilatoire flashback ?

    TU FAWNING

    En avant-propos, TU FAWNING le nouveau projet de Corrina Repp et de son compagnon Joe Haege, membre notoire des groupes 31 Knots et Menomena. Si ces deux derniers noms vous disent quelque chose, vous êtes déjà en train d’acheter un billet pour ce concert. Si ce n’est pas le cas, ne laissez pas passer votre chance…