vernissage d’ABRAMACABRA par Stéphanie Ghesquier + DEAD ASTROPILOTS

  • Stéphanie Ghesquier est née et vit dans la métropole lilloise.
    Autodidacte, elle dessine depuis l’enfance et après de nombreuses hésitations, elle se
    jette à l’eau, enfin plutôt à la peinture, médium supplémentaire qu’elle choisit pour
    s’exprimer mais reste néanmoins fidèle à ses chers crayons.
    Les thèmes de ses travaux mélangent réalisme et fantastique. Elle montre une réalité
    perçue à travers les filtres de l’extraordinaire, du fabuleux.

    ABRAMACABRA !

    Les sujets de l’exposition représentent essentiellement des portraits et des corps
    féminins associés à des motifs décoratifs où la faune et la flore sont omniprésents.
    Comme la mort lui va si bien, Stéphanie décide de réaliser une exposition autour du
    macabre et liée à cette obsession de ne pas subir la violence de la douleur, mais en
    faire sa compagne pour la dompter, l’accepter et enfin la laisser se dissiper.
    ABRAMACABRA ! vous propose des peintures et des dessins dans lesquels la mort est
    invitée, apprivoisée. Montrer la mort et son univers simplement mais avec poésie.
    Trouver la beauté dans des illustrations funèbres est un art délicat que Stéphanie
    exprime par la peinture et le crayon. Parfois elle ose les couleurs, et les sourires
    esquissés font sauter les carcans sociaux. Elle tente de rendre la lumière à l’obscurité
    du deuil.
    Défaire les fantasmes, supprimer les symboles d’effroi et de cruauté qui dérivent de
    l’imaginaire des hommes. Révéler l’élégance du chrysanthème et la simplicité de la
    pomponnette, dévoiler la grâce d’un crâne humain. En somme, découvrir la beauté de
    cet environnement communément réservé au monstrueux et à l’horreur.
    Vous êtes invités à démystifier la mort, à mélanger le macabre et l’humour pour
    neutraliser vos peurs et vos douleurs… à faire ABRAMACABRA !

    DEAD ASTROPILOTS :

    Duo français formé en 2006, DEAD ASTROPILOTS est le fruit de la collaboration entre Simon DAK, guitariste touche-à-tout et la chanteuse Rachel BIGGS. Ils se rencontrent au cours d’un festival de films Hentaï et partageant plus qu’un intérêt certain pour les dessins animés sulfureux, décident d’unir leurs forces et donnent vie à D A P. Ils ont choisi ce nom de code pour rendre hommage aux martyrs des guerres entre l’Empire Galactique et l’Alliance rebelle qui ont fait rage entre la fin des seventies et le début des années 2000.