Vernissage de FACE NORD par ALBER ONE + PREMIERE LIGNE

  • Vernissage de FACE NORD par ALBER ONE + PREMIERE LIGNE

    ALBER :

    « Depuis de nombreuses années, Alber développe un style technique et exigeant, sur murs, toiles et Affiches. À la recherche du trait parfait, ses courbes précises, ses aplat proprement découpés et ses
    personnages caricaturés sont les dénominateurs communs à l’ensemble de son travail. Souvent en camaïeu, les visages dans l’oeuvre d’Alber se sont imposés après quelques années de recherche autour d’un lettrage entre wildstyle et 3D, et notamment grâce à l’influence d’artistes comme 123Klan, SozyUB ou encore Aro.

    Éléments centraux dans la proposition artistique du graffeur, les regards, ces fenêtres sur un monde intérieur, sur l’intime et le non-dit, sont rarement francs. Ils appartiennent à des êtres évoluant dans notre société moderne, celle de l’image et du jugement foudroyant. Ainsi, ils sont souvent détournés de ce qu’ils s’évertuent à ne pas voir, fuyant les mots muets contenus dans l’oeil d’un interlocuteur ou d’un passant. Ils sont parfois défiance ou affirmation hautaine d’une supériorité sur l’autre, ils sont parfois
    séduction et en recherche de reconnaissance. Les personnages créés par l’artiste sont habités par une émotion subtile ; le spectateur en est le témoin. Laissé libre de toute interprétation, il ne s’agit alors que de jeux de regards entre lui et la toile où l’observé n’est pas toujours celui que l’on croit. Très actif, Alber passe autant de temps dans la rue que devant son ordinateur ou avec un crayon à la main. Effectivement, peindre ou afficher dans l’espace public a toujours fait partie intégrante de son quotidien, de sa pratique artistique. Comme une suite logique, tout graffiti d’Alber commence par un dessin à la main, puis est ensuite colorisé sur Illustrator avant de finir sur un mur. L’élaboration de ses toiles est un moment tout aussi privilégié et représente d’autres contraintes elles aussi essentielles dans le travail et l’évolution de l’artiste. »
    Gaëlle JEANNARD

    PREMIERE LIGNE

    Première Ligne est l’alliance de 3 personnalités du rap hardcore francophone aux parcours denses et atypiques: deux Mc’s, Skalpel du groupe La K-Bine et E.One de Eskicit, et un Dj, Akye, fondateur du site/label BBoyKonsian.
    Après de nombreuses collaborations discographiques (sur leurs albums respectifs et compilations bboykonsian), scéniques (lors des tournées L’Utopie n’est pas un rêve et Rap Red & Black), ils décident en 2011 d’officialiser leur association et deviennent le groupe Première Ligne.
    Voulue comme une formation de combat, Première Ligne vient concrétiser l’alchimie acquise lors de centaines de concerts, créations de morceaux, actions militantes et culturelles. Un son brut et lourd aux multiples influences (soul, rock, reggae mais aussi classique, électro plus sombre), des textes violents, poétiques, toujours lucides et sans concession, une démarche intègre et indépendante. Mais aussi, et peut être surtout, une énergie révoltée qui se déploie sur scène partout en France, à l’étranger, des villes aux campagnes, diffusée comme une déclaration de guerre à la société de contrôle totalitaire et marchande, toujours aux côtés de ceux qui souffrent et qui résistent, toujours en Première Ligne.