Chronique de disque de SX

Venu de Courtrai, ce duo possède tout le charme glacé de l’Europe septentrionale. Le feu sous la glace. Laissez-vous donc bercer par le timbre hiératique de Stefanie Callebaut, âme et figure de proue de SX. Après un premier essai plus que prometteur (Arche, 2012), le tandem belge place la barre encore plus haut, sans rien lâcher de ses obsessions : groove étrange porté par un triumvirat clavier / machines / percussions, chant sensuel, soul moderne où le minimalisme le dispute à l’ambition formelle. Un chouïa trop confidentiel de ce côté du Quiévrain, SX s’est taillé une belle réputation au Benelux. Et on ne voit guère comment l’Hexagone pourrait résister à des monuments de tribalisme post-moderne tels Comfort ou Hurts, des réussites réactualisant la new pop clinique des 80’s (Shimona), des merveilles de jazz faussement feutré mais bien sonné (Tango) ou, tout simplement, de pop futuriste (Vision).

– Thibaut Allemand –

En concert chez nous le 08/04