Chronique de disque de Thomas de Pourquery & Supersonic

Ce nouvel album de Thomas de Pourquery et du Supersonic n’a failli ne jamais voir le jour. Après un premier album consacré au répertoire de Sun Ra, Thomas de Pourquery n’avait aucune envie de retourner en studio avec ce projet. Il lui aura fallu un rêve mystique pour lui permettre de retrouver le goût. 4 jours de studio plus tard, « ces fils de l’amour » perpétuent sur cet album la vision solaire de Sun Ra, tout en proposant un répertoire de compositions inédites. A l’écoute, c’est un album riche et généreux musicalement qui respire la liberté et la spontanéité. Ça chante, ça improvise, parfois avec violence, parfois avec tendresse (quelle beauté ce Simple Forces). Le jazz spirituel a de belles heures devant lui avec le Supersonic !

Ango – Supagroovalistic