Chronique de disque : FRANCOBOLLO

FRANCOBOLLO
Long Live Life

(Square Leg Records)
En concert chez nous le 09/02

 

 

Des anglo-suédois au nom franco-italien s’amusent à jouer avec les codes de la powerpop. Pas de chemin tout tracé, la sortie de route peut arriver à tout moment… et on se prend au jeu !
Cet album est un joyeux bordel qui semble tout droit inspiré du rock décalé de Pavement. Tout paraît facile et direct : les mélodies sont là, les riffs accrocheurs, le tout sur un ensemble foutraque super réjouissant. On traverse des univers parfois déroutants (Kinky Lola) ou franchement addictifs de powerpop slacker (Worried Times). Slacker ? Littéralement « flemmard ».  Francobollo serait une sorte d’alter ego noisy de Mac Demarco, ne lésinant pas sur les distorsions comme sait le faire Idles, vu récemment à l’Aéro. L’album vadrouille entre compositions rondement menées et passages imprévisibles. On peut avoir l’impression de se perdre en route, mais c’est ça qui est bon : rien n’est écrit !

Jérémie / merseyside.fr