Chronique de disque : GUM TAKES TOOTH

Gum Takes Tooth
Arrow
(Rocket Recordings)
En concert chez nous le 06/03

 

Pour ce troisième album, le duo Gum Takes Tooth s’est reclus dans son home-studio londonien. En planque pour recréer les conditions de température et de pression nécessaires à l’éclosion de leurs plantes psychédéliques. Pas du genre académique, GTT croise batterie et électronique dans de luxuriantes compositions. D’abord impénétrable, on se perd et s’abandonne dans cette jungle bruissante à l’humus noise, indus, kraut, electro au fort taux acid. Chaque titre décoché inocule un peu plus une transe fiévreuse où la technologie se fait tribale. Nous ne sommes pas en territoire étranger. C’est l’étrange qui pénètre en nous et provoque nos limites. Les digues submergées, une nouvelle irrigation connecte souvenirs et projections, repères rock, techno, world et explorations free. Onze titres dans ce carquois et des archets traquant les esprits.

Bertrand Lanciaux