Chronique de disque : MOURN

Mourn
Sorpresa Familia

(Captured Tracks)
En concert chez nous le 15/10

 

Après des débuts fulgurants qui les virent exploser le plafond de verre de la scène indie-rock catalane, les très jeunes Mourn ont bien failli se heurter à la crise de croissance professionnelle et à l’émancipation de leur label maternel. À l’écoute de ce Sorpresa Familia, on constate que la mue a opéré sans rien oblitérer de la fraîcheur du groupe (l’ainé est né en 1996). On ne va pas vous faire le coup de l’album de la maturité car cette œuvre n’a rien d’une transition. C’est un nouveau seuil où Mourn transforme son potentiel sur la durée. Ce cap n’a rien du plateau, le paysage reste accidenté et les courants contraires forment de turbulentes rencontres. D’ici sont partis Stereolab, Blonde Redhead, Electrelane…Aujourd’hui c’est à Mourn d’appareiller pour surprendre cette famille.

Bertrand Lanciaux