Chronique de disque : RENDEZ-VOUS

Rendez-Vous
Superior State
(Artefact / Crybaby)
En concert chez nous le 28/02

 

Rares sont les albums rock encore attendus au tournant en 2018, et s’ils sont français, c’est encore pire. Dans ce contexte de désintérêt général pour tout ce qui porte un cuir et la gomina, le « Superior state » de Rendez Vous est une double surprise. Pressenti comme une mauvaise resucée d’Indochine croisée avec le Isabelle avec les yeux bleus des Inconnus, ce premier album tape en fait avec une brutalité proche de la violence conjugale plutôt du côté de The Soft Moon, avec qui ces gamins partagent finalement le goût de l’extrême et du 0 concession. S’en suit un long tunnel de 10 chansons se concluant par un mur du son que n’aurait pas renié Lady Di et l’ensemble, très noir c’est noir, devrait contenter tous ceux qui marchent avec le nez sur leurs pompes. Les oreilles trop sensibles, quant à elles, préfèreront sans doute le dernier album de Grand Blanc.

Bester