Chronique de disque : TRISOMIE 21

TRISOMIE 21
Elegance Never Dies
En concert chez nous le 24/11

 

Huit années ce sont écoulées depuis leur dernière apparition. Autant dire que ce nouvel opus suscite beaucoup d’interrogation vu la tournure clairement rock, entreprise par Hervé et Philippe Lomprez sur « Black Label ». Trisomie 21 offre ici, un album exceptionnel et varié. Je peux formellement certifier que les amateurs de la première heure seront comblés! Il s’agit d’une synthèse magique de leur discographie, impossible de ne pas évoquer les albums Works, Passions Divisées ou Plays The Pictures,… émotions garanties! L’âme de ce Elegance never dies est d’une curiosité bluffante. Tantôt rock frigorifique, blues electro psychédélique ou trance minimale parsemée de clins d’œil aux 80’s et son courant avant-gardiste. La voix de Philippe reste une signature singulière, discrète et bouleversante à la fois, comme une confidence chuchoté à l’oreille. Un timbre vocal mixant ceux de Edward Ka-Spel et de feu Alan Vega. Les 11 titres sont de sublimes compositions, originales mais néanmoins empreintes de nostalgie. Pour preuve, un de leur classique Is Anybody Home? est ici revisité pour une cinquième fois. Ce nouvel album est d’une classe bien plus que élégante elle est magistrale!

Der Gregolini (Galaxie Radio)