CHRONIQUE DE DISQUE MAISSIAT

Grand Amour (Cinq7/Wagram) - mars 2016

De Pharaon de Winter à Perez en passant par Séverin ou Guillaume Teyssier, la jeune garde française s’empare de la variété de ses jeunes années pour en recracher sa propre version. Bonne nouvelle : on peut ne rien entraver au charme de Véronique Sanson (c’est le cas de bibi) et apprécier certains de ses fans. Ainsi de Maissiat, qu’on avait découverte en 2013 par l’entremise de Dominique A, un homme de confiance. Fille de Sheller et de Françoise Hardy, cette chanson française possède le parfum d’autrefois (piano, cordes…) et bénéficie d’une production moderne qui lorgne parfois vers la pop synthétique. Inclassable mais inlassable, ce Grand Amour révèle, par-delà les mystères, les vers malins et le timbre aérien, d’autres promesses à venir.

Thibaut Allemand